Eterna-Matic : détail cadran.

En 1856 le docteur Joseph Girard et l’instituteur Urs Schild (1829-1888) créent leur entreprise de fabrique d’ébauches à Granges, en Suisse. En 1866 Schild racheta les parts de Girard et prit pleinement la direction. La petite entreprise déménage dans un grand bâtiment neuf et s’équipe dans les années 1880 de machines automatiques mues par force hydraulique et machine à vapeur : l’entreprise devient une manufacture à part entière, capable de fabriquer l’intégralité de ses montres.

Urs Schild (1829-1888)

Le premier cadran portant l’inscription Eterna apparaît en 1889 mais cela ne deviendra le nom officiel de la marque qu’en 1906.

En 1932 l’entreprise se divise en deux branches distinctes : « Eterna » qui produit les montres de la marque et « ETA manufacture horlogère » dédiée aux ébauches (mécanismes de base des montres) vendues à d’autres entreprises. Les mouvements ETA équipent de très nombreuses montres de très nombreuses marques et sont réputés pour leur qualité.

Eterna-Matic: détail mouvement.

La série des Eterna-Matic débute en 1948 avec sa célèbre innovation : le rotor monté sur roulement à billes. La masse oscillante qui équipe les montres automatiques, leur permettant de remonter leur ressort au gré des mouvements du porteur, est alors beaucoup plus mouvante, ce qui accroît son efficacité. Cette technique est depuis utilisée par la plupart des marques horlogères sur leurs modèles automatiques.

Cette innovation se retrouve sur le logo Eterna qui représente tout simplement un roulement à 5 billes, comme celui installé sur leurs montres. Vous pouvez le voir ci-contre ou sur le cadran de la montre.

Logo Eterna.
Publicité.

La famille Schild se sépare de l’entreprise en 1974. Elle connaîtra plusieurs propriétaires, dont l’ancêtre du Swatch Group ou encore Porsche et perdure encore aujourd’hui, sous l’égide de la Haidan Holding Limited basée en Chine. Au fil de ces rachats, la marque a su maintenir son identité et son savoir-faire, n’ayant jamais perdu de sa qualité et de son renom.

Eterna-Matic : détail mouvement.

L’objet présenté ici est une montre modèle 3104, portant le numéro de série 3724000 ce qui nous permet d’estimer sa fabrication à 1953. La datation se fait grâce aux numéros reportés sur cette page.

Il s’agit d’un exemplaire simple, dans un boitier acier. La couronne et la boucle de bracelet ne portent pas ici le logo de la marque comme on peut le trouver ailleurs. On trouve dans la série des Eterna-Matic beaucoup de variances sur les cadrans et index.

Eterna-Matic : détail cadran.

Ce modèle sera suivi du modèle Centenaire en 1956.

Publicité.

La qualité d’exécution des montres est indéniable. L’exemplaire que vous voyez, bien qu’ayant besoin d’un nettoyage, tient parfaitement l’heure, ce qui, pour son âge, est épatant !

Pour un historique plus complet de la marque je vous invite à consulter ce site.